Episode 3 – Le banquier, le poète, le comte et la comtesse

< précédent

publié dans campus "in" le

suivant >
Episode 3 – Le banquier, le poète, le comte et la comtesse

Voisins, un lieu élitiste sous la Révolution

En 1787, les nouveaux propriétaires sont le banquier Laurent-Vincent Le Couteulx de la Noraye et son épouse Françoise-Charlotte.

Laurent est un personnage qui côtoie les plus grands et qui s’intéresse beaucoup au devenir de la Commune sous la Révolution. Il écrit le cahier des doléances de Louveciennes pour les Etats-Généraux : un modèle qui sera vite adopté par les autres communes de la région.

Françoise-Charlotte est, quant à elle, une femme cultivée qui anime avec grâce un salon au château de Voisins.  Philosophes, écrivains, poètes et ingénieurs s’y rencontrent et échangent avec passion sur les principes de la Révolution. Ainsi, Concordet, Choderlot de Laclos, Trudaine et Madame de Staël sont des habitués de ce salon. 

Un autre habitué des salons du château est André Chénier, le poète passionnément épris en secret de Françoise Charlotte, qui lui inspirera ses Odes à Fanny.


Le poète André Chenier

Les jours troubles de la Révolution

Laurent Le Couteulx est arrêté en 1793 pour sa fonction de banquier. Bien que libéré un an plus tard, il meurt des suites de son emprisonnement après quelques mois. En 1794, le poète Chénier est guillotiné. Une plaque gravée dans le parc du domaine de Voisins lui rend hommage ;  il aimait venir s’y reposer en pensant à son "inaccessible Fanny". Cette dernière meurt en 1796, emportée par la tuberculose. Sa mère, Madeleine Pourrat, et sa sœur Jeanne-Jacqueline, reprennent le château qui redevient à nouveau le lieu de rencontres éclectiques

Le nouveau château de Voisins sous le comte de Hocquart

En 1818, Jeanne, devenue Comtesse Hocquart suite à son mariage avec le Comte Hocquart de Turtot, devient la propriétaire du Domaine. 

La propriété n’a pas beaucoup changé depuis le Marquis de Cavoye. Elle est devenue vétuste comparée aux nouvelles techniques de construction de l’époque. Le comte Hocquart fait  raser la demeure et la fait reconstruire. La configuration du bâtiment est alors celle d'aujourd'hui.

Le fils du comte et de la comtesse restera propriétaire jusqu’en 1857 où il vend le domaine à un marchand de soieries, Charles Tavernier qui fait construire dans le domaine, le Pavillon de Voisins pour sa belle-mère.


Le château de Voisins construit en 1820

Au moment de la vente à Charles Tavernier, un coin du parc fait office de nécropole depuis 60 ans. Le comte et la comtesse doivent emporter leurs défunts : Françoise-Charlotte, Hélène et Louis le Couteulx, des cousins, Edouard-Hyacinthe, le comte Hocquart et une cousine mariée au célèbre navigateur, JF Lapérouse. Aujourd’hui, les restes de ces personnes sont au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

 

Télécharger l'article en PDF

Instagram Facebook